L’histogramme : un outil très utile pour contrôler l’exposition

Par • 7 fév, 2008 • Catégorie: Articles

Voici une conversation qu’il m’arrive souvent d’avoir avec des photographes débutants :

– mes photos sont trop sombres; ou bien mes photos sont trop claires, le ciel est blanc ! Comment faire ?
moi : vous avez un problème d’exposition. Avez vous pensé à vérifier l’histogramme après chaque série de photo ?
– L’histo … quoi ?
moi : l’histogramme; le graphique qui ressemble un peu à une montagne

De là, je pars souvent dans de longues explications qui peuvent être interminables.

Dans ce billet, j’aimerais vous permettre d’appréhender cette fonctionnalité qui se montre très utile lors de la prise de vue mais aussi lors du développement photo (la post production). Je vous invite à lire cet article pour en savoir plus.

Kesako ?

L’histogramme est un petit graphique que l’on peut trouver facilement sur son appareil photo. Il ressemble à cela :

Histogramme photo

Chez Canon, pour le trouver il suffit de cliquer sur le bouton lecture, puis 1 ou plusieurs fois sur la bouton info jusqu’à temps qu’on tombe dessus.

L’histogramme représente la répartition des pixels en fonction de leur luminosité.
– A gauche se situent les pixels les plus sombres (zone de basse lumière).
– A droite se situent les pixles les plus claires (zone de hautes lumières)
– de bas en haut, le nombre de pixel par zone

Exemple d’histogramme avec nombreux pixels dans la zone de basse lumière : résultat la photo est sombre. Il n’y a aucun détail dans les noirs.

Histogramme calé à gauche

Exemple d’histogramme avec nombreux pixels dans la zone de hautes lumières : résultat la photo est cramée. Il n’y a aucun détail dans les hautes lumières.

Histogramme calé à droite

Exemple d’histogramme avec les pixels réparties sur toute la longueur : résultat, la photo est bien exposée.

Histogramme photo

A quoi ça sert ?

En générale, l’histogramme permet de vérifier, après la prise de vue, si sa photo est bien exposée ou non. Une photo bien exposée aura un histogramme de cette façon :

Histogramme photo

 Faire cette étape après chaque série de prise de vue permet de voir si on a bien choisi le couple ouverture / vitesse.

Comment réagir à la lecture de l’histogramme ?

  • votre histogramme est trop calé à gauche ?

-> votre photo est alors trop sombre. Il existe 5 solutions :
Ouvrir le diaphragme davantage. Si vous êtes à fond, vous pouvez alors réduire la vitesse. Si vous avez dépassé votre VLT monter en sensibilité avec les iso. Si vous êtes à fond, utilisez un trepied, ou un flash en fonction de votre sujet.

  • votre histogramme est trop à droite ?

-> votre photo est alors trop claires. 3 solution s’offrent à vous :
En premier mettez sur 100 iso, ou la sensibilité minimum. Si ce n’est pas suffisant, fermez le diaphragme. Oui mais vous ne voulez pas toucher à la profondeur de champ. Dans ce cas augmentez la vitesse.

Les exceptions :

Parfois une photo peut être belle et bien contrastée alors que votre histogramme vous donne le contraire. Il s’agit des photos de nuit par exemple qui sont calées à gauche sur l’histogramme. En montagne, les photos seront davantage calées à droite.

Histogramme photo de nuit
Histogramme d’une photo de nuit

Bonus :

Sur vos appareils photos, lors de lecture de l’histogramme, la zone d’une photo peut clignoter. Cela marque les zones sombres (noirs sans détails) ou cramées (blancs sans détail). C’est une fonctionnalité réellement intéressante.

Conclusion :

Je vous invite à utiliser ce système si vous ne le faite pas déjà. Vous gagnerez du temps, et éliminerez vos clichés mauvais sur votre appareil plutôt que sur votre ordinateur.

Utiliser l’histogramme ressemble un peu à la navigation aux instruments. On peut ne pas regarder la photo, on sait d’avance si elle sera correctement exposée ou non.

Pour le petite histoire, j’ai photographié en amateur le mondial de l’auto à Paris 2006 lors des journée presse. Absolument absorbé par l’ambiance, j’ai shooté des centaines de photos sans prendre le temps de regarder l’histogramme une seule fois. Et bien alors que sur mon écran LCD d’appareil photo, toutes les photos étaient bien exposées, sur mon ordinateur les photos étaient trop sombres. En regardant l’histogramme à postériori, je me suis rendu compte que les photos étaient bien sous exposées. Si j’avais pris le temps pendant mon shooting, j’aurai adapté ma prise de vue.


Articles similaires

  • No Related Post

  • http://home.citycable.ch/danielledelausanne Danielle Parquet

    Enfin des explications très claires. Merci!

  • http://maxtess.free.fr/galerie EliXiR

    Clair net precis et parfaitement exposé ;)
    Merci

  • http://ksh.be/?p=51 Exercice de Style: Audrey & François | ksH.be | Faucher Romain | Photographe Amateur | Niort/Nantes 2007/2008

    […] qui est du technique, comme toujours l’utilisation du 50mm 1.4 couplé à une bonne vieille exposition à droite a été une nécessité, et encore une fois pour prendre plus d’une personne il faut adapter […]

  • http://ksh.be/blog/index.php/2008/08/06/exercice-de-style-audrey-francois/ Exercice de Style: Audrey & François | ksH.be | Faucher Romain | Photographe Amateur | Niort/Nantes 2007/2008

    […] qui est du technique, comme toujours l’utilisation du 50mm 1.4 couplé à une bonne vieille exposition à droite a été une nécessité, et encore une fois pour prendre plus d’une personne il faut adapter […]

  • mouyen christian

    Est possible de faire des exercices de stylie?
    Cordialement
    mouyen christian

  • http://www.bokeh.fr bokeh

    C’est à dire ?

  • http://www.backstar-photo.com/blog/?p=249 BKsR – Stay in my brain » L’histogramme: un outil très utile pour contrôler l’exposition

    […] Source: bokeh.fr […]

  • krakito

    une explication trés clair

  • http://shootmoi.fr/2008/08/06/exercice-de-style-audrey-francois/ Exercice de Style: Audrey & François – ShootMoi.fr / Romain Faucher

    […] qui est du technique, comme toujours l’utilisation du 50mm 1.4 couplé à  une bonne vieille exposition à  droite a été une nécessité, et encore une fois pour prendre plus d’une personne il faut adapter […]

  • Giles

    Un grand merci pour cette explication claire.