Utiliser le mode manuel de votre appareil photo

Par • 21 jan, 2008 • Catégorie: Articles

Molette ModeLe mode manuel ne semble pas être à la portée de tous. Mais c’est faux. Je vais vous montrer comment utiliser facilement et rapidement ce mode.

A la différence des modes priorité ouverture du diaphragme (AV) et priorité vitesse d’ouverture du diaphragme (TV), le mode manuel vous autorise à choisir vous même la vitesse d’ouverture ET l’ouverture du diaphragme.

Par contre, vous n’avez pas la possibilité de modifier l’exposition comme on peut le faire en mode AV ou TV : c’est votre capteur qui ajuste l’exposition en fonction du couple ouverture / vitesse que vous avez choisi. Vous devrez regler le bon couple ouverture/vitesse par rapport à la suggestion d’exposition que vous indique le boitier avec le curseur dans le viseur.

L’utilité du mode manuel est de maitriser totalement la façon que vous appareil photo absorbera la lumière.

  • L’utilisation est donc simple :

A partir de ce que vous voulez photographier, vous allez commencer par programmer soit l’ouverture du diaphragme, soit la vitesses d’ouverture. Puis vous reglerez le deuxième paramêtre en fonction du curseur « exposition » que vous voyez bouger dans votre viseur.

Echelle d’exposition

Exemple concret :

vous souhaitez shooter un paysage. Vous voudriez que toute la photo soit nette, alors vous choisissez une petite ouverture : f/22 pour avoir une grande prodondeur de champ. Puis vous règlez la vitesse en bougeant la molette. Au fur et à mesure que vous bougez cette dernière, le curseur d’exposition progresse sur son echelle de mesure. Dès qu’il arrive au milieu de son echelle, cela signifie que vous avez trouvez le bon couple ouverture / vitesse : vous pouvez alors déclencher.

Le mode manuel reste simple d’utilisation. Il peux se réveller très rapide d’utilisation une fois qu’on a bien saisi son fonctionnement.

A vous de jouer …


Articles similaires

  • No Related Post

  • http://www.ksh.be ksh

    Sympa le tuto :)
    Je pense que pour shooter un paysage un petit f16 suffit, et cela permet de gagner en vitesse.

    En tout cas merci des explications :)

    A bientot

  • Steph72

    Bonjour,
    très bonne idée de démystifier le mode manuel.
    Je m’en sert souvent pour les photos de nuit.

    Par contre deux coquilles : Ce n’est pas la vitesse d’ouverture du diaphragme : mais la vitesse d’obturation (en d’autres termes: le temps d’exposition) à chaque fois.

    A+

  • bokeh

    Oui tu as raison, je me suis un peu emmelé les pinceaux sur e coup. Merci d’avoir corrigé !

  • Lightroomreg

    Il ne faut pas oublier non plus que le mode de mesure d’exposition choisi(spot/pondéré/matriciel) joue également sur la mesure donnée comme « juste » par le cusrseur d’exposition.

  • bokeh

    C’est exact ;-)

  • http://bokeh.fr/blog/tutoriaux/tutorial-photographier-a-contre-jour/ Tutorial : Photographier à contre jour

    […] la vitesse en fonction. Le mode manuel de votre boitier vous aidera pour exposer correctement (cf. post sur l’utilisation du mode manuel, et post sur l’exposition à […]

  • http://www.polychromies.com/savoir-utiliser-les-modes-de-son-appareil-photo/ Savoir utiliser les modes de son appareil photo : Polychromies photographie
  • http://www.photographe-mariage-photo.eu/ magimages

    Chacun sa façon de travailler !
    Voici la mienne…
    Je travaille la plupart du temps en manuel. Pourquoi ? Tout simplement pour pouvoir maitriser mon exposition et l’interprétation que je veux donner à la scène photographiée.
    Les modes priorité Vitesse (TV) ou priorité à l’ouverture (AV) sont très pratique et peuvent faire gagner un temps précieux en reportage, mais leurs gros défauts est de laisser la part belle aux alogarithmes de l’appareil…
    Alogarithme… mais de quoi y parle ce photographe…. un alogarithme est, pour faire simple, une combinaison de programmes préréglées pour vous assister à prendre une photo réussie d’après des modèles d’images incorporés dans votre appareil photo.
    En théorie, c’est très bien, mais en pratique c’est souvent une catastrophe dont vous maitrisez certes la vitesse ou la profondeur de champ, mais au sacrifice d’une exposition faite au petit bonheur la chance, car basée sur des alogarithmes qui ne correspondent que rarement à votre photo …

    pourquoi ?

    La suite est sur mon blog car je ne veux pas prendre trop de place sue le post !
    http://www.photographe-mariage-photo.eu/2010/02/regler-son-apareil-photo-ma-tactique/