Quelques conseils pour développer votre style photo

Par • 9 sept, 2011 • Catégorie: Comprendre la photo

Nous avons tous un style, que nous en soyons conscient ou non, professionnels comme amateurs. Beaucoup de photographes n’accordent pas assez d’importance à leur style, offrant ainsi des photos « normales » ou manquant d’expression. Que faut-il pour améliorer cela ? Premièrement il faut comprendre que nous avons tous un style unique. Ensuite méditez sur ce point afin de trouver pourquoi vous shootez d’une certaine manière, et enfin utilisez cette force pour gagner en confiance et améliorer votre technique.

Qu’est-ce que le Style?

La plupart d’entre nous pense au style photographique de manière générale, comme le portrait, la photo de voyage, la photo de mariage, la photo de mode … Bien sûr, ce sont des styles, mais ce dont nous allons parler dans cet article traite du style personnel.

Votre style, ou marque de fabrique, ne se ressent pas uniquement dans l’image finale, mais également dans votre manière d’obtenir vos clichés. Cela peut être lié à l’objectif que vous utilisez (comme Thomas Leuthard et son site 85mm.ch), un angle de prise de vue bien particulier, un éclairage unique en son genre (comme les portraits du studio Harcourt). Cela peut être également la manière dont vous photographiez : Studio, extérieur, uniquement en voyage, vos rencontres … Ou même votre post-traitement.

Song of the season
Song of the season – Credit @Lola Rosa

Comprendre son style

Bien que nous ayons tous notre style, beaucoup ne reconnaissent pas le leur, et continuent simplement leur travail sans direction particulière. Il est important de prendre du temps pour réfléchir à ce qui compose nos images et surtout leurs styles. Lorsque vous découvrirez votre style, vous serez plus à l’aise, et commencerez à développer vos images et le message qu’elles véhiculent. Cela ouvrira peut être une réflexion plus intense sur votre travail, généralement porteur d’idées. Votre style n’est d’ailleurs pas figé dans le marbre, et continue de se développer au fur et à mesure de vos shootings, et de l’inspiration que vous puiserez dans d’autres travaux.

Quelques pistes pour vous aider à trouver votre style.

  1. Pourquoi je me suis mis à la photographie ? quel a été ma première motivation ?
  2. Est-ce que ma manière de prendre des photos est plus important que l’image finale ?
  3. Quel est votre public ? Quels personnes sont plus attirés par votre travail ?
  4. Qu’essayez vous d’exprimer au travers de vos photos ? Avez-vous un message à faire passer ?
  5. Quel type de sujet traitez vous le plus souvent ? Portrait, paysage, macro … ?
  6. Il y a t-il certains endroits où vous vous sentez plus à l’aise pour photographier ?
  7. Qui sont les photographes, et les travaux qui vous inspirent ?
  8. Est-ce que j’aime partir avec mon équipement complet ou partir léger et improviser ?

Finalement, le style représente votre personnalité. Vous devez travailler pour trouver votre personnalité, et aller au delà pour obtenir des clichés de meilleure qualité. Pensez aux photographes que vous admirez … Pouvez voir et/ou définir un style dans leur travaux ? Ils ont certainement pris le temps d’étudier leurs photos, et développer leurs styles. Un petit exemple, prenez David Lachapelle : n’importe quel oeil avisé reconnaitra ses compositions surréalistes et son traitement coloré bien particulier qui caractérisent son style.

Parfois cela sera difficile de trouver des réponses, ou elles ne seront pas forcément claires. Plus vous exercerez votre regard, plus vous approcherez des réponses à vos questions. Sans photographies, pas de matière sur laquelle poser son regard critique.

Aller de l’avant

Comme tout dans la vie, si vous êtes confiant et que vous croyez en ce que vous faites, cela se ressentira dans vos réalisations. Être à l’aise avec son style, le connaitre, et savoir que vous avez quelque chose d’unique vous permettra de vous focaliser et d’améliorer vos images. Avoir des directives aide à mieux gérer les challenges que vous pouvez rencontrer tout au long de votre périple artistique.

Je vais vous livrer une petite histoire pour représenter tout cela. Imaginez que vous roulez sur une route interminable avec une voiture ancienne, votre appareil photo à la main. La route représente votre style. Cette route peut être droite, sinueuse, poussiéreuse, accidentée, pavée, fleurie, humide …. elle dépendra uniquement de votre style. Les piétons sur les trottoirs, ou au bord de la route, sont votre audience, les personnes sensibles à votre travail, et qui comprennent votre message au travers de vos images.

Old, rusty, abandoned car
Old, rusty, abandoned car at Route 66 – credit @mlhradio

En tant que photographe, vous êtes constamment sur cette route « de style », essayant de transporter un message aux personnes vous regardant. A mesure que vous développez vos compétences, votre inspiration, votre style va s’améliorer, et c’est tant mieux ! Peut importe le niveau de chacun, nous sommes tous à la recherche du « mieux ». Une meilleure lumière, un meilleur cadrage, une meilleure photo. Ceci peut être représenté par la voiture que vous conduisez. Au départ, vous partez avec une vielle Lada rouillé (ou pour les plus jeunes une 205). Puis cette voiture évolue pour quelque chose de plus récent, puis de meilleure qualité, pour finir par rouler en Porsche ou en Ferrari. En toute logique votre voiture ne pourra qu’évoluer dans le bon sens avec le temps, tandis que la route restera la même, unique à chacun.

Source: LightStalking.com
Marqué comme: , , , ,


Articles similaires


: Photographe amateur Franc-comtois, J'aime expérimenter dans la photographie, sans forcément tenir compte des règles. Amateur de nouvelles technologies, et d’Internet vous pourrez trouver plus d’infos sur mon blog www.13-Design.net
Contactez l'auteur | Tous les Articles par
Suivre les articles en RSS
Suivre bokeh.fr sur Twitter

  • focus

    Article fort sympa, Bones ! Merci.

    Je suis allée voir le site de 85mm.ch que je trouve super ! Je vais essayer de le contacter la prochaine fois que je serai de passage en Suisse….

  • http://artmajeur merlhou

    Bonjour !

    Il y a du bon dans votre propos sur le style, mais il y aussi du moins bon voir du faux.

    Premièrement le terme shooter (trop employé et mal employé) ne s’applique pas systématiquement à n’importe quelle prise de vue.
    Deuxièmement, je reprends votre texte:

    « La plupart d’entre nous pense au style photographique de manière générale, comme le portrait, la photo de voyage, la photo de mariage, la photo de mode … Bien sûr, ce sont des styles, mais ce dont nous allons parler dans cet article traite du style personnel. »

    Désolé, mais il n’est pas là question de style, mais de sujets ou de catégories de photos. Le style c’est la façon de traiter ces sujets.
    Autre passage que j’aime bien , mais qui comporte cependant une erreur que je signalerais à l’intérieur de la citation :

    « Je vais vous livrer une petite histoire pour représenter tout cela. Imaginez que vous roulez sur une route interminable avec une voiture ancienne, votre appareil photo à la main. La route représente votre style. Cette route peut être droite, sinueuse, poussiéreuse, accidentée, pavée, fleurie, humide …. elle dépendra uniquement de votre style. LA ROUTE NE REPRESENTE PAS NOTRE STYLE, ELLE REPRESENTE A LA FOIS LA VIE, MAIS AUSSI LES DIVERTS SUJETS A PHOTOGRAPHIER. LE STYLE VIENT AVEC UN IMPORTANT TRAVAIL QUI N’EST PAS QUE PHOTOGRAPHIQUE.AINSI,CE N’EST PAS LE STYLE QUI REND LA ROUTE DE TELLE OU TELLE FACON. LE STYLE SERA LA FACON DONT ON SAURA MONTRER QUE LA ROUTE EST COMME CECI OU COMME CELA.

    Les piétons sur les trottoirs, ou au bord de la route, sont votre audience, les personnes sensibles à votre travail, et qui comprennent votre message au travers de vos images.

    Voilà, je tenais à apporter ces précisions en tant qu’ancien pro et en tant que chercheur et penseur photo.

    Bien cordialement

    J-P Merlhou

  • http://www.13-Design.net Julienb (bones)

    Merci Jean-Pierre pour votre point de vue. concernant le terme shooter, je suis curieux d’en savoir plus. Je l’utilise comme du « franglais » pour parler de déclenchement, et ne pensais pas qu’il pouvait y avoir des moments plus propices pour l’utiliser.

    Concernant « les catégories » de photos, c’est tout à fait le terme, qui ne m’est pas venu lors de la rédaction de cet article. Merci de l’avoir corrigé.

    Concernant la métaphore de la route, chacun peut l’interpréter différemment, comme il peut choisir la forme de sa route. Elle tendait principalement a donner une forme compréhensible au « style ». Pour moi la vie serait plutôt représenté par la terre sur laquelle la route est tracée, et le sujet serait évidement le monde qui entoure cette route. Mais bien entendu, et je le répète, chacun est libre d’adapter cette histoire à son vécu.

  • Aliece

    Le mot « catégorie » est en effet plus judicieux que » style » tel qu’il était proposé et qu’à rectifié Merlhou.

    Il me semble que la préoccupation du style n’est pas la première démarche à envisager en abordant la photographie.
    Après un long travail d’approche et la prise de conscience de savoir ce que l’on veux photographier, le pourquoi de ce choix, le sens qui s’en dégage et la volonté de dire par le médium photographique, alors le style viendra de soi.
    Le style n’est pas un préalable, s’il l’était, ce serait un truchement vide de substance.

    « Lorsque vous découvrirez votre style, vous serez plus à l’aise, et commencerez à développer vos images et le message qu’elles véhiculent. » dit le texte.

    J’inverse cette proposition. D’abord faire des images, puis sentir s’il y a un sens et qu’un possible message s’en dégage, cette révélation ne se fait qu’en travaillant,( ou ne se fait jamais). Une reflexion et un recul sur les images va donner une direction et l’évolution conduira à ce que le photographe se distingue, son style se dessine.

    Tout différent est le cas de ce que j’appellerais  » la photographie plasticienne » L’artiste multimédia a déjà fait ce parcours par la pratique de la peinture, de la performance, de la vidéo, voir d’une plongée directe dans la photo, mais l’intention est là dès le premier déclanchement, la photo étant le médium requis à l’élaboration de l’oeuvre.

  • http://artmajeur JP MERLHOU

    Bonjour !

    Effectivement, vous avez raison le style n’est pas la première préoccupation pour qui aborde la photo. Je l’ai signalé en disant que le style venait après un long travail lequel n’était pas que photographique.
    Par contre pour ce qui concerne votre proposition d’inversion de la proposition, je voudrais apporter un petit rectificatif si vous me permettez.
    Avant tout, il convient de définir dans quelle catégorie on veut s’exprimer. D’elle dépend la nature du sens. Or, le sens dans certaines catégories, doit correspondre à une pensée préalable à la prise de vues. Je pense notamment à la photo d’art (dont il serait trop long, ici, d’en donner la définition. Ou plasdticienne pour reprendre votre treme, qui me plait) ou au portrait.
    A noter qu’il y a dans votre dernière phrase un mélange assez confu qui déroute par ses termes comme : (performance) ou (vidéo) ? Je note que cette prase se termine par ou je commence c’est à dire par indiquer que l’intention est là dès le premier déclanchement ( simplement moi je dis avant le déclenchement ce qui n’excule pas un pendant et même un après déclenchement).
    En tous cas, merci d’avoir contribué à faire avancer nos réflexions réciproques
    Bien cordialement.

    J-P Merlhou