Savoir-faire de Hubert Roger

Par • 21 nov, 2011 • Catégorie: photographe

Le photographe :

Je suis Hubert, 35 ans, médecin dans les armées. Ma véritable passion, c’est la photo, depuis tout petit, c’est un peu cliché, mais c’est bien vrai ! Au collège et lycée j’étais en charge de faire la couverture photo de toutes les sorties de classes et on exposait ça aux parents… mes photos étaient sans prétention, mais avec mon vieux EOS 650 argentique d’occasion je m’amusais bien… puis après le bac j’ai tourné le dos à la photo, et à la suite d’un vol, j’ai mis ma pratique en parenthèse…

Puis avec l’arrivé du numérique, je me suis équipé et commencé à titiller le déclencheur de mon D90. Aujourd’hui, en comme nombre d’entre nous, passionné de photo, je cherche à me perfectionner, encore et encore, à me lancer des défis, à chercher de nouveaux terrains de jeu ! La maitrise de la lumière, la cadrage, bousculer un peu mais pas trop la fameuse règle des tiers, le format carré, du flou, le studio … les possibilités sont infinies.C’est une belle passion que la photographie, et si un jour je pouvais en faire mon vrai métier ce serait extra !!

Hubert Roger Savoir-faire

La série :

Cette série a été réalisée lors d’une mission militaire à l’étranger fin 2010-début 2011. Il s’agit d’une série en noir et blanc, où j’ai voulu mettre en valeur le travail des mains, les savoir-faire individuels, montrer comment chacun a des compétences propres et qu’il peut les mettre au service de la collectivité… pour participer à son niveau à l’accomplissement de la mission.
En l’occurrence, il s’agissait de montrer la diversité des savoir-faire au sein d’un groupe de militaires français en mission : postier, infirmier, cuisinier, transmetteur, mécanicien… souvent il s’agit de « petites mains », parfois négligées ou dans l’ombre, mais finalement inévitables et indispensables.

Hubert Roger savoir-faire

L’avis du Jury :

Une très belle série photo, qui a ému l’ensemble du jury avec un petit plus pour les mains « abimées » qui permettent d’avoir de beaux contrastes dans les plissures naturelles des mains. C’est une belle mise en valeur des mains, et de l’artisanat. Une série qui ne souffre pas de sa longueur grâce à la qualité globale du travail effectué. La seule critique qui a été émise, concerne le choix du noir et blanc, qui ancre inconsciemment ces clichés, scènes de vies, dans le passé alors qu’ici, elles ne le sont guère.

Hubert Roger savoir-faire

Pour consulter la série en entier, nous vous invitons à vous rendre sur le site d’Hubert : www.hubert-photographies.com

Marqué comme: , , , , , ,


Articles similaires


: Photographe amateur Franc-comtois, J'aime expérimenter dans la photographie, sans forcément tenir compte des règles. Amateur de nouvelles technologies, et d’Internet vous pourrez trouver plus d’infos sur mon blog www.13-Design.net
Contactez l'auteur | Tous les Articles par
Suivre les articles en RSS
Suivre bokeh.fr sur Twitter

  • Bokehfr

    C’est une superbe série qui montre en évidence et avec beaucoup de talent le travail habile des mains. Bravo à l’auteur !

  • Hubert9632

    Merci !

  • Aviapics

    Quelle superbe serie!
    On ressent tant de choses en regardant toutes ces mains. A l’exception de quelques unes, on ne sent pas l’origine militaire des sujets. Les noirs et blancs sont parfaits, et contrairement a l’auteur de l’article, je ne les vois pas du tout dans le passe, c’est a mon avis le traitement qui leur fallait.
    Bravo, et je vous souhaite de pouvoir en vivre, ca le merite largement a mon avis, meme si le metier de sauver des vies est probablement le plus beau du monde.