Test Produit : Le (très) grand angle Sigma 8-16 mm F4.5-5.6 DC HSM

Par • 12 nov, 2010 • Catégorie: Tests

Attention ami lecteur, si tu recherche du test hyper technique, avec de la mesure de focale au double décimètre, du lancé de diaphragme dans les flashs cobras, tu peux passer ton chemin, enfin non reste encore peu, pour découvrir le test terrain que j’ai effectué avec ce terrible objectif, monté sur un reflex Canon Eos 40D. Merci à Geek-Trend pour le prêt du matériel, c’est un plaisir de les compter désormais parmi nos partenaires.

sigma 8-16

Déballage :

emballage Sigma 8-16

Sigma fait ici dans la simplicité, et en même temps cette sobriété marque le professionnalisme de cet objectif. En ouvrant la boite on y découvre une sacoche semi-rigide qui renferme l’objectif, basta. L’objectif semble long pour une plage de focale si petite, c’est assez étrange. En fait en y regardant de plus près on se rend compte que le Sigma est équipé d’une bague métallique qui sert de support au cache objectif, le pare soleil étant intégré, et l’optique ayant une forme arrondie. Le tout est relativement bien pensé.

Sigma 8-16

Au final cet objectif n’est pas si gros comparé à mon Tamron 17-50 f/2,8 (non stabilisé) mais quand même c’est un beau bébé. Cela vient peut être aussi du fait qu’il soit HSM (la motorisation silencieuse de Sigma), ce qui doit peut être jouer sur ces dimensions, et finalement quand on ne prend pas en compte le pare-soleil moulé avec l’objectif, le sigma reste dans la moyenne.

Tamron 17-50 - Sigma 8-16

Les verres du 8-16 sont également traités avec la formule Super Multi Layer (SML) pour réduire le flare et les lumières parasites, et qui donne sur les photos un peu plus haut ces reflets verts/orangés.

Caractéristiques techniques :

Formule optique : 15 éléments en 11 groupes
Angle de champ : 114,5°-75,7°
Diaphragme : 7 lames
Ouverture minimale : F22
Rapport de reproduction maximal : 1:7,8
Distance mini de mise au point : 24cm
Dimensions : diamètre 74,4mm x longueur 105,7mm
Poids : 545g

Un point fort de cet objectif, du moins de ce que j’ai pu voir, et qu’il produit très peu de vignetage, peu importe l’ouverture. Voici un test effectué sur le ciel a différentes ouvertures, pas de grosses différences, c’est donc une bonne construction optique que nous avons là, les photos au milieu réalisés avec la bague.

Vignetage Sigma 8-16

en grand ici

Comme je le disais précédemment la bague métallique fournit avec l’objectif sert de support au cache avant, mais permet également de simuler un 8mm sur plein format, du moins de créer un vignetage physique sur des focales intermédiaires comme a 12mm ou 14 mm, cependant faites attention, selon l’orientation de la lumière, elle peut venir taper dans la bague, ce qui la rendra visible, comme sur le test des nuages ci-dessus. La distance minimale de mise au point permet de faire des portraits complètement déformés, ce qui ajoute au plaisir créatif.

281010-essais_8-16_Sigma-6.jpg

Prise en main :

Un objectif de ce type peut être très déroutant au début. La déformation énorme à 8mm pousse en fait tout utilisateur, à déclencher sur tout et n’importe quoi, uniquement pour le fun. Je le sais je l’ai moi même fait. Une fleur, un téléphone, une voiture …

Bureau déformé sigma 8-16

Le pouvoir déformant de ce quasi fisheye nous fait complètement oublier les règles et les premières photos seront sans intérêt, si ce n’est qu’à comprendre comment cela fonctionne.

Fleur sigma 8-16

en grand ici

Puis on commence à trouver ses repères. Ce qui m’a également perturbé c’est la motorisation HSM de cet objectif, tout simplement car elle est silencieuse. Normal me direz vous ? Oui bien sûr, mais je l’ai trouvé encore plus silencieux que mon Canon 70-200 f/4 qui ne fait pourtant pas beaucoup de bruit.

audi A4 sigma 8-16

en grand ici

Une fois le cadrage apprivoisé il est tout de suite plus facile de faire des photos plus intéressantes. Ici j’ai même tenté la photo HDR à 8mm et à main levée, comme quoi, tout est possible :-) Attention toutefois en plein soleil, la construction arrondie du verre accroche assez facilement les rayons du soleil (phénomène de flare) malgré le traitement SML.

road HDR sigma 8-16

en grand ici

Puis j’ai voulu voir ce que cet objectif avait réellement dans le sac, comme on dit par chez moi. J’ai donc contacté Loïc skateur amateur pour faire une petite série de skate. Comble de malchance, entre le rendez-vous et les essais, un idiot à décidé qu’il fallait avancer les pendules d’une heure, déplaçant notre session d’essais en pleine nuit tombante. Pas grave, on va pousser les limites de ce petit objectif.

Flickr Loic

Même au pied de la rampe, à 8mm on à l’impression de se trouver à 2 mètres, rendant notre sujet principal tout petit. Difficile également avec une ouverture de f/4,5 d’accrocher correctement dans la pénombre, je suis obliger de compléter avec le flash, même avec les ISO poussés à fond.

021110-Skate_wh_Loic-30.jpg

En recadrant un peu, il est possible de sortir des clichés originaux. Quelque jours plus tard j’ai pu réitérer les photos de nuit avec ce même objectif, mais cette fois-ci, plongé dans les lumières artificiels de la fête foraine.

031110-foire_Dijon-110.jpg

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter l’album flickr de cette sortie dont la grande partie a été réalisé avec cet objectif, et qui vous permettra de juger par vous même des possibilités offertes par cet objectif.

N’étant pas un spécialiste de la photo panoramique, je n’ai pas pris le temps d’en faire avec cet objectif, mais de ce que j’ai pu lire, avec seulement 3 photos, il est possible de faire des pano assez surprenants. Le seul que j’ai fait finalement, a été fait avec une photo recadrée en conservant la largeur de la photo, et en supprimant le ciel et la route alors inutiles.

pano village Authume Sigma 8-16

en grand ici

Conclusion :

Au final, j’ai pris beaucoup de plaisir à m’amuser, car c’est bien le terme qu’il faut employer, avec ce sigma 8-16mm. J’ai été bluffé par sa motorisation et sa plage de focale. La fabrication est de bonne qualité, et la seule chose que j’aurais souhaité c’est une ouverture un peu plus grande (f/3,5-f/4,5 par exemple) qui permettrais peut être de mieux accrocher de nuit. Au prix de 748 euros (697 euros en promo pour Canon à l’heure où j’écris ces lignes), c’est un objectif qui me semble avoir un bon rapport qualité prix, pour qui souhaite avoir un très, très grand angle.

281010-essais_8-16_Sigma-21.jpg

La déformation pouvant être déroutante pour certains, il est peut être préférable de passer sur le Sigma 10-20 où le Canon 10-22, tous 2 UGA (Ultra Grand Angle) mais beaucoup moins déformant. Il est également possible grâce à divers logiciels de défisheyiser (oui oui, je sais, mais c’est plus simple que de dire, défaire l’effet fisheye :-D) vos photos.

Retrouvez le produit chez notre partenaire : http://www.geek-trend.com/recherche/8-16/

ainsi que la gamme des produits Sigma : http://www.geek-trend.com/recherche/sigma/

http://m.bones.free.fr/b-design/wp-content/images/bokeh/Sigma-8-16/311010-product_Sigma_8-16-20-Modifier.jpg
Marqué comme: , , , ,


Articles similaires


: Photographe amateur Franc-comtois, J'aime expérimenter dans la photographie, sans forcément tenir compte des règles. Amateur de nouvelles technologies, et d’Internet vous pourrez trouver plus d’infos sur mon blog www.13-Design.net
Contactez l'auteur | Tous les Articles par
Suivre les articles en RSS
Suivre bokeh.fr sur Twitter

  • http://www.13-design.net/2010/11/test-du-grand-angle-sigma-8-16-mm/ Test Produit : Le (très) grand angle Sigma 8-16 mm F4.5-5.6 DC HSM | 13-Design : Graphisme & Photographie

    […] Lire la suite … […]

  • http://www.steakhachai.fr Steakhachai

    Merci pour ce test et ces chouettes photos :)

  • maltchik

    Vraiment tres bien tout ca
    Par contre je ne comprends toujours pas l’interet de garder la bague métallique, si ce n’est celui de faire un gros rond et de risquer de la voir apparaitre comme sur tes exemples

  • trachy

    merci Bones pour ce bon article ! sympa la photo du skateur en « second rideau » !

    Donc, la prochaine fois, tu nous testes le 8-15 f/4 L USM de canon, pour comparer ? ;-))

  • http://www.steakhachai.fr/blog/2010-11-13-la-selection-du-weekend-13112010-du-hdr-avec-un-holga-a-paris/ La Sélection du Weekend – 13/11/2010: Du HDR avec un Holga à Paris | Steakhachai.fr

    […] moyen format: Beautiful examples of medium format camera photography from Ian ChamberlainUn test: Test Produit : Le (très) grand angle Sigma 8-16 mm F4.5-5.6 DC HSMEncore du HDR: A Rising Tide…La photo à partir de 0: Photography Kick-start Guide: How Your […]

  • http://www.bokeh.fr bokeh

    J’aime bien les skateurs aussi. Tu te trouvais où ? Sur le coping ?

    Stephane, ancien skateur

  • http://www.13-Design.net Julienb (bones)

    @Steakhachai merci d’être passé par ici et pour le backlink :-)

    @maltchik la bague ici peut être détournée pour donner un effet fish-eye « plein format » tel que donne un 8mm sur un appareil 24×36. Par contre cela est difficile a utiliser comme on le voit sur le rendu, cet effet peut également être réalisé en post production, moi je me suis amusé avec, c’est un effet physique.

    @Trachy si c’est possible, pourquoi pas 0:-)

    @bokeh, c’est un petit quarter, je suis debout, le coping arrive à la hauteur de mes yeux comme on peut le voir sur la première photo, parfait pour ce type de photos !

  • Vincent

    Il n’y a pas d’effet fisheye, même à 8mm ou avec la bague (intérêt ??)
    Les déformations ne sont pas sphériques…

    Une image fisheye ronde, sur un APS-C, c’est une focale de 4,5mm. un fisheye diagnoale, 8mm. Compare tes photos avec un Samyang 8mm, c’est probant ;)

    Sinon Sigma nous gâte, après un 10-20 plébiscité, le 8-16 est un bien beau descendant…

  • http://www.pjskyman.fr PJ Skyman

    Comme cela a été dit par Vincent, ce n’est pas un fisheye !!! mais un rectilinéaire (même si la distorsion à 8 mm n’est pas négligeable).

    @Trachy Le 8-15 de Canon ne peut être comparé avec celui-ci car le Canon est un fisheye, et pour plein format. Il n’a d’ailleurs que peu d’intérêt sur un capteur APS-C.

    @Vincent Chez Sigma, il y a deux versions du 10-20. La première, 4-5.6, est plutôt bonne, même si loin derrière ce 8-16 qui bénéficie de verres spéciaux très récents FLD. La seconde, 3.5 constant, est à oublier bien qu’elle soit plus récente et bien plus chère, sauf si le besoin de lumière est primordial.

  • http://www.13-Design.net Julienb (bones)

    @Vincent / @PjSkyman Je suis tout a fait d’accord avec vous sur le fait que ce n’est pas un objectif fish-eye d’où la mention « Quasi fisheye » que je fait pour appuyer le fait qu’il déforme énormément.

    En tout cas merci pour les précisions concernant les différents modèles d’objectifs dans cette plage de focale !

  • http://bokeh.fr/blog/general/cadeaux-de-noel-2010-1/ Général » Cadeaux de Noël : Quelques conseils ! (première partie)

    […] ce point là, mais le travail sera plus dur. Que ce soit de l’objectif grand angle comme le sigma 8-16mm, au téléobjectif haut de gamme comme le 300mm de Canon il y’aura de quoi satisfaire […]

  • Igor

    Bonjour Julien,
    vous auriez des photos d’intérieur avec cet objectif svp… je veux faire de l’immobilier mais voudrais voir comment ca donne avant….
    si possible, merci encore ;)))

  • http://13-design.net/blog-photo/2010/12/09/cadeaux-de-noel-2010/ Cadeaux de Noël 2010 : Quelques conseils ! – 13-Design blog photo

    […] ce point là, mais le travail sera plus dur. Que ce soit de l’objectif grand angle comme le sigma 8-16mm, au téléobjectif haut de gamme comme le 300mm de Canon il y’aura de quoi satisfaire […]

  • https://galaxy.lufas.xyz/sigma-18250mm-f-3563-dc-macro-os-hsm-objectif-monture-nikon.php Galaxy Blog

    Sigma 18250mm F 3563 Dc Macro Os Hsm Objectif Monture Nikon

    […] ont également traités avec la formule Super Multi Layer (SML) pour réduire le […]