Test produit : Le sac Vanguard Skyborne 51

Par • 12 mai, 2011 • Catégorie: Tests

Vanguard est un des spécialistes dans le marché de l’accessoire photo, proposant un catalogue important de trépieds, sacs, et accessoires liés à la photographie. Lorsque j’ai été contacté pour tester un de leurs sacs, je ne m’attendais pas à l’énorme surprise de recevoir le skyborne 51. Oui énorme est le mot, lorsque le facteur s’est présenté avec ce colis qui avait du mal à passer par la porte. Je sais j’en fais des tonnes, et c’est pourtant bien la première impression que j’ai eu en voyant ce sac. Mais doit-on se fier aux apparences ?

Sac Vanguard Skyborne 51

Le Skyborne est un sac à dos qui propose un volume de rangement non négligeable. Il est pourvu de multiples compartiments dont bien évidemment l’espace dédié au matériel photo, avec accès rapide. Grâce au système «Air-Tech » propre à Vanguard, le sac est aéré et agréable à porter. Vous disposez en plus des lanières d’épaules, une lanière ventrale, ainsi qu’une lanière supplémentaire au niveau des pectoraux, permettant d’être stable dans toute les situations.

Logo Vanguard

Caractéristiques :

- Dimensions extérieures (H x L x P mm) : 370 x 360 x 560
– Poids (g):2750
– Matière extérieur : Polyester
– Matière intérieur : Nylon + Velvet-
- Grande capacité de rangement avec espaces adaptables
– Fonction d’accès rapide au matériel
– Confort optimal avec le système Air-tech
– Sangle de taille amovible pour une plus grande stabilisation
– Housse ordinateur portable amovible

C’est un sac de qualité, robuste et sobre que nous propose la marque. Vous vous apercevrez après examen, que sa taille imposante vient du rembourrage présent sur tout le sac. Vous trouverez dans chaque recoin de ce sac, une pellicule de mousse entre l`extérieur et le matériel qu’il va contenir. C’est rassurant lorsqu’on sait ce que peut couter le matériel photo.

comparaison flipside 300 et skyborne 51

A gauche le Lowepro flipside 300, à droite le Vanguard skyborne 51

Conception :

On retrouve donc trois compartiments dans ce sac. Le premier, et le plus important, est le compartiment photo. Le skyborne 51 permet d’accueillir jusqu’à deux boitiers avec 4 à 5 objectifs selon les tailles de chacun. Un des boitiers sera rangé dans le compartiment, tandis que l’autre sera accessible par la poche latérale du sac.

Skyborne 51 Acces rapide

l’accès principale se fait donc dans le dos pour ranger votre matériel, ce qui impose le retrait du sac lorsque vous souhaitez changer d’objectif. La poche latérale, vous permettra d’accéder à votre boitier équipé d’un objectif, tout en gardant le sac sur une épaule : Pratique même sur un sac de cette envergure. Le choix du coloris est également bien pensé car cette couleur orange flashy (mais non désagréable) permet de repérer d’un coup d’œil son matériel, généralement noir. Si vous êtes plutôt Pentax, vous pourrez même avoir un boitier assorti avec le K-x orange :-) .

On trouve ensuite un espace fourre-tout au dessus de ce compartiment. Celui-ci permettra d’y mettre vos affaires personnelles, papiers, portefeuille, etc… ce qui vous évitera d’exhiber votre matériel photo à chaque fois. L’ouverture étant dans votre dos, aucun risque de vous faire voler par un pickpocket, une bonne idée de rangement en toute sécurité.

Le troisième espace est une poche frontale, permettant d’y glisser un ordinateur portable, ou quelques dossiers. Toujours pratique dans vos déplacements, vous pourrez y glisser un bloc-notes qui restera accessible à tout moment. Une housse supplémentaire est présente pour protéger indépendamment votre matériel.

Enfin au rang des accessoires, mais non négligeables, on retrouve une poche pour votre téléphone portable, une petite poche en support pour fixer votre trépied, une poche latérale pour y glisser votre bouteille d’eau, et une housse imperméable cachée sous le sac. Dernier atout, il est muni d’un système à trolley pour placer votre sac sur votre bagage à roulettes. Toutes ces caractéristiques sont bien alléchantes, mais alors comment se comporte ce skyborne 51 sur le terrain ?

sacoche portable skyborne 51

On the road again :

Quoi de mieux pour tester ce sac qu’un week-end prolongé en Allemagne ? Direction l’aéroport pour un trajet rapide vers Munich. Premièrement pour quatre jours, ne pensez pas que le compartiment pour vos affaires personnelles suffira. Pensez à prendre un sac complémentaire, si possible un sac pouvant aller en cabine. J’entends déjà chuchoter au fond « Quoi ? mon sac photo en soute ? Jamais de la vie ». J’avoue aussi être réticent, et malgré l’apparente solidité de ce sac Vanguard, je me suis arrangé pour intervertir mes habits dans le compartiment photo du skyborne 51, avec les objectifs que j’ai conservé en cabine dans mon second sac.

espace matériel photo skyborne 51

Une fois que tout est rempli, le sac devient plus difficile à lever. Cependant, avec les mousses épaisses, et le système Air-tech, ce sac sait se faire discret pour celui qui le porte. En fin de journée, pas ou peu de douleurs sur les épaules, ce qui est appréciable. Même par 25°c on transpire peu, le système Air-Tech permettant la circulation de l’air dans les lanières et le dos. Par contre, ne comptez pas passer inaperçue avec ce sac digne de la carapace de Tortue Génial (cf: Dragon ball).

skyborne 51 en milieu urbain

L’accès rapide à l’appareil photo est assez bien étudié, par contre vous serez obligez de poser le sac à terre pour changer d’objectif. Si les lanières ventrales avaient étés fixés différemment, je pense qu’il aurait été possible de pouvoir basculer le sac à la manière des modèles flipside de Lowepro. Une petite remarque concerne la poche pour téléphone portable, qui se trouve sur une des épaules. J’avoue que mon blackberry est un peu gros pour rentrer dedans, et que la poche est haute pour être réellement pratique. Par contre, si comme moi vous préférez porter votre appareil photo à l’épaule, plutôt que sur le ventre, cette petite poche permettra de caler la courroie de votre appareil photo, qui ne pourra pas glisser de votre épaule. Vous pourrez manger un sandwich ou faire vos lacets sans avoir peur que votre reflex ne se fasse la malle.

skyborne 51 poche

Comment alors transporter son matériel, tout en étant discret en milieu urbain ? Vanguard a eu la très bonne idée d’ajouter une sacoche amovible pour ordinateur portable, et c’est grâce à celle-ci que j’ai fini mon voyage en toute tranquillité. Souhaitant être plus discret pour certaines visites et ballades, j’ai détourné l’utilisation du sac pour ordinateur portable, pour le transformer en fourre-tout photo. Certes il n’y a plus de compartiments, j’ai pu y glisser 2 objectifs, un livre, une petite bouteille d’eau ainsi que mes papiers, en complément de mon reflex porté à l’épaule. Il ne manquait qu’un petit rembourrage en mousse sur la lanière pour que cela soit parfait.

sacoche portable skyborne 51

Conclusion :

La qualité du sac est indéniable, tant dans ses matériaux de fabrication, que dans sa finition. Bien que volumineux, le sac est confortable, et pourra accueillir une grande partie de votre matériel photo. Lors d’un voyage de quelques jours, complétez le avec un bagage à main pour y mettre vos affaires personnelles, surtout si vous prenez l’avion (passage en soute). Le skyborne 51 semble tout à fait adapté à des déplacements dans la nature, vous permettant de charger vos gros télé-objectifs, votre trépied, ainsi que votre casse-croûte. En milieu urbain, préférez lui un sac plus discret, ou si vous souhaitez emporter un peu de matériel entre deux étapes de votre voyage, choisissez la housse pour ordinateur portable qui sera largement suffisante.

J’ai aimé son volume intérieur, son confort, la housse supplémentaire pour ordinateur qui s’est révélé être une alliée important durant mon voyage. J’ai par contre regretté le fait de devoir déposer le sac pour changer mes objectifs. Un très bon produit au final, qui mériterait quelques petites améliorations pour en faire le sac idéal du photographe voyageur.

Merci à Vanguard pour nous avoir mis à disposition ce sac photo.

Marqué comme: , , , ,


Articles similaires


: Photographe amateur Franc-comtois, J'aime expérimenter dans la photographie, sans forcément tenir compte des règles. Amateur de nouvelles technologies, et d’Internet vous pourrez trouver plus d’infos sur mon blog www.13-Design.net
Contactez l'auteur | Tous les Articles par
Suivre les articles en RSS
Suivre bokeh.fr sur Twitter

  • KT-line

    Merci pour cet article !

    Ce sac ressemble beaucoup à mon Lowerpro fastpack. Je n’ai pas de préférence de marque…ces sacs sont gros et lourds quand ils sont chargés, mais c’est pratique, quand on part plusieurs jours, de pouvoir trimballer tout son matos, quitte, pour les sorties ou excursions, à utiliser un truc plus petit…

    A+

  • http://www.13-Design.net Julienb (bones)

    Je ne sais pas si Vanguard avait pensé à leur housse de portable comme sac complémentaire pour les petites sorties, mais comme tu le dis, pour quelques jours ce sont des sacs très pratiques.

  • http://www.bonplanphoto.fr/comparatifs-tests-de-sacs-photos/ Comparatifs et tests de sacs photos | bonplanphoto

    […] bokeh.fr en 2011 […]

  • http://www.bonplanphoto.fr/comparatifs-tests-sacs-photo/ Comparatifs et tests sacs photo | bonplanphoto

    […] bokeh.fr en 2011 […]