Cinq points clés pour réussir un portrait

Par • 3 juil, 2009 • Catégorie: Comprendre la photo, Tutoriaux

Réussir un portrait n’est pas un coup de hasard, enfin normalement. Il y aura toujours des photos réussie par hasard ou par chance mais si vous ne comptez que sur le hasard vous allez devoir faire beaucoup de photos et surtout en louper beaucoup pour en réussir très très peu. Voici donc cinq points clés pour réussir un portrait « classique ». Nous ne parlons pas ici de portraits très créatifs avec une ambiance particulière.

1. Détachez le modèle du fond

Cela paraît évident mais pour que le modèle soit mis en valeur il faut qu’il se détache du fond. Ne collez donc pas votre modèle sur votre arrière plan.

Si vous êtes dans une pièce amenez le modèle loin des murs (si c’est possible) ou au moins ne mettez pas le modèle à côté d’un élément qui va pertuber la lecture de la photo.

Si vous êtes dehors c’est plus simple orientez le modèle pour que l’arrière plan ne soit pas envahissant. Ne le mettez pas dans les fougères ou dans une forêt. Au contraire isolez le.

Enfin pour bien le détacher, jouez la profondeur de champ avec des grandes ouvertures, f/2.8 ou moins, et si vous êtes un peu limite en profondeur de champ, raccourcissez votre distance de mise au point pour assurer un arrière plan plus ou moins flou.

Note : Vous pouvez aussi mettre votre modèle devant un arrière plan qui bouge, comme ici par exemple : Portrait dans le métro.

2. Remplissez la photo avec le modèle

En général nous voyons bien ce qui est gros ou en tous les cas ce qui prend de la place. Essayez de voir une mouche sur une grande table, ce n’est pas évident… Dans une photo c’est pareil. Donc si vous voulez qu’on voit votre modèle il faut qu’il occupe la majeure partie de l’image. Pour cela c’est tout simple : cadrez le visage ou le buste.

Jean-Eric
Sandra
Jean-Eric en buste
Sandra en visage

Un cadrage en pied, c’est à dire de tout le personnage, va forcément être plus délicat pour mettre en valeur le modèle.

3. Flattez le modèle avec la lumière

La lumière est un vaste sujet lorsqu’on fait du portrait. Plusieurs cas se présentent, regardons les les uns après les autres sans compliquer les choses. Voici une règle à retenir : pour faire ressortir votre modèle et le flatter par la lumière celle-ci doit être douce et votre arrière plan sous-exposé d’environ 2 IL.

a) Vous avez un flash non orientable sur votre appareil (id. le flash intégré ou un cobra qui ne tourne pas) : NE L’UTILISEZ PAS ! Bon vous pouvez éventuellement l’utiliser mais uniquement en extérieur et surtout pas à pleine puissance. Pourquoi ? Pour éviter les ombres portées sur l’arrière plan. Alors comment faire pour mettre de la lumière sans flash ? Eh bien débrouillez vous ! Cherchez une source de lumière qui porte sur votre modèle. Le soleil de trois-quart par exemple ou un spot comme ci-dessous :

Yves

b) Si vous avez un flash orientable sur l’appareil (id. un cobra à tête pivotante) faîtes rebondir la lumière du flash sur un arrière plan pour éclairer votre modèle par rebond. Réglez la puissance du flash pour que la lumière atteingne le modèle mais pas l’arrière plan. Ainsi vous allez pouvoir faire ressortir votre premier plan (le modèle) tandis que l’arrière plan est légèrement sous exposé.

c) Si vous avez un flash qui se déporte, reportez vous au point b) avec la flexibilité de pouvoir vous mettre n’importe où dans une pièce pour faire rebondir la lumière.

Note : Pourquoi faire rebondir la lumière et pas utilisez la lumière du flash direct ? Parce que en faisant rebondir la lumière vous créez une source secondaire de lumière très étendue, donc une source très douce qui ne fabrique pas de vilaines ombres dures.

4. Parlez au modèle

On quitte un peu le monde de la photo ou de la photo technologique pour aborder un point crucial : la mise en situation de votre modèle. Revenons au fondamental de votre image, celle qui n’existe pas encore, vous souhaitez une photo qui ressemble au modèle or votre modèle n’est pas prédisposer à poser parce que ce n’est pas naturel, donc avant une quelconque photo : Parlez au modèle, parlez de tout, de rien, de ce que vous préparez comme condition de prise de vue etc… Si vous le pouvez, mettez votre appareil sur un pied, placez vous à côté de celui ci et discutez avec le modèle. Ensuite passez au point 5.

5. Déclenchez au bon moment

Bien à présent il est temps de prendre une photo tout de même. Le couple vitesse/ouverture est à priori déterminé par l’ouverture que vous avez choisi, plutôt une grande ouverture (f/1.8, f/2 ou f/2.8) donc vous avez à priori une vitesse élevée, donc pas de souci de flou de bouger. Bien tout en continuant de parler avec votre modèle amenez le à l’expression qui vous intéresse. Pour amener votre modèle il faut le guider, le conseiller et si vous sentez votre modèle tendu, n’hésitez pas à oublier votre appareil pour que votre modèle l’oublie aussi. Dès que vous voyez la bonne expression déclenchez, ne réfléchissez pas, déclenchez et vous aurez la bonne photo !

Vous ne l’avez pas ?! Mince ! Comprenez pourquoi et comme vous shootez en numérique, montrez l’écran de contrôle à votre modèle et expliquez lui la différence entre ce que vous voyez tous les deux et ce que vous auriez voulu voir. Remettez vous derrière l’appareil et reprenez le dialogue avec votre modèle et … déclenchez !

Pour finir

Alors maintenant c’est à vous de jouer ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter : nicolas.beaumont (a) gmail.com

Marqué comme: , , , , ,


Articles similaires


  • http://totographe.free.fr totographe

    super article et très bien écrit, bravo !
    Je rajouterais juste pour le point 1 de monter aussi en focale, ça aide à détacher le modèle du fond et donne de plus jolies perspectives.

  • sane79

    très bon article !
    « , f/2.8 ou moins,  » , il faudrait mettre « ou plus »

  • http://fottonum.free.fr buster

    Pour le point 3)a) d’accord avec le fait de banir le flash integré pour ce genre de situation, mais tous de même quand on a que cela sous la main, il est bon de noter qu’avec un bon diffuseur l’on peut obtenir de bon résultats quand même.
    Et puis un diffuseur à 10€ reste un tres bon rapport qualité/prix :-)

  • http://fottonum.free.fr buster

    Oups j’ai oublier: Tres bon article. Clair, précis et argumenté d’exemples. Bon boulot !

  • http://fottonum.free.fr buster

    oublié !

  • rom1desbois

    Tres interessant !! et bien écrit ! ca donne envie de s’y mettre maintenant !
    J’ai une tite question, je la pause ici : tu dis « votre arrière plan sous-exposé d’environ 2 IL »….comment faire pour surexposer uniquement l’arrière plan ??

  • http://ksh.be/blog Faucher Romain

    Salut

    Pour ma part et sans vouloir paraitre vulgaire, je trouve que cet article est un ramassis de connerie.
    Impossible de faire plus conformiste à croire que l’on attends des photographes qu’ils fassent tous la même chose …
    Si tout tes conseils sont mis en œuvre, ce n’est pas pour cela que mon portrait sera bon, et vise versa …
    C’est totalement subjectif ce que tu nous raconte là on croirait un programme informatique :
    Point 1

    Si condition = intérieur Alors
    {
    Détacher modèle du fond;
    }Sinon{
    Jouer avec l’environnement;
    }
    Si photo = bien Alors
    {
    goTo(Point 2);
    }Sinon{
    Exit programme (votre photo est une merde);
    }
    etc …

    Si j’avais une chose à faire lire à un débutant ça serai plutôt le manuel de son APN plutôt que cet article.

    A bon entendeur

  • rom1desbois

    quelle virulence ! je ne pense pas que ce soit un ramassis de conneries, il s’agit plus de conseils, de tuyaux, après c’est certain que chacun fais comme il veut et cherche son propre style…détacher le modèle du fond évite en effet les ombres portées assez moches, par exemple…c’est intéressant de le savoir quand on débute.
    on demande pas de suivre tout à la lettre, ce sont par contre des petits trucs utiles à savoir…

  • http://fottonum.free.fr buster

    Comme l’a très bien dit Nicolas, faire une photo qui sortira du lot sans aucune base relève de la chance. Cet article n’est pas du tout une méthode mais plutôt des choses à savoir !
    Apres il faut etre capable de se détacher d’un article pour pouvoir se l’approprier et l’améliorer. Mais une chose est sur, la photographie est un art et l’art est subjectif, comme tu le fais remarquer.

    Cela n’empêche, malgres ton avis que cet article est tres bien rédigé pour quelqu’un qui n’a pas de connaissance particulière dans le portrait. Et c’est pas parce que tu connais par coeur le manuel de ton boitier que tu sais forcement faire des photos !!!!

  • http://fottonum.free.fr buster

    Je viens d’aller faire un tour sur ton site Faucher Romain. De tres chouette photo ;-)
    Mais en regardant d’un peu plus pres, l’article de Nicolas colle plutot bien, non ?! Les résultats correspond plutot bien avec les conseils qui donne…..

  • http://ksh.be/blog Faucher Romain

    « faire une photo qui sortira du lot sans aucune base relève de la chance »
    Je n’appelle pas ça des « bases », les bases pour moi c’est les règles de composition, l’exposition etc …
    Cet article n’explique en aucun cas les bases de la photographie, et le titre est (encore une fois pour ma part) très mal choisis.

    « Cinq points clés pour réussir un portrait » : A croire que si on respecte pas un de ce 5 commandements le monde de la photographie nous reniera …

    « détacher le modèle du fond évite en effet les ombres portées assez moches, par exemple »
    Encore une chose que je ne cautionne pas, tout dépends du résultat recherché.
    Énormément de p’tit jeunes se lance dans la photo ces temps ci, et je ne pense pas que cet article les aides à développer leurs créativité et leurs sens de l’improvisation.

    « Et c’est pas parce que tu connais par cœur le manuel de ton boitier que tu sais forcement faire des photos !!!! »
    Non mais ça aide un peu plus au début de savoir comment faire un calcul et une mémorisation d’exposition que d’avoir lu qu’il fallait détacher son sujet du fond pour « réussir » …

  • http://fottonum.free.fr buster

    D’accord avec toi sur le choix du titre ;-)

  • http://ksh.be/blog Faucher Romain

    Je trouve juste ça un peu « Mégalo », mais ce n’est qu’un avis perso ;)

  • http://benrouf.blogspot.com benrouf

    Le titre ne suggère au contraire pas un ensemble fini mais bien un choix de cinq parmi « n ». Les points de 1 à 3 sont finalement très génériques et posent la question du rapport sujet/fond et de la qualité de la lumière. -2IL pour le fond je ne comprends pas trop d’où ça vient. Quand on fait du portrait sur fond blanc, il faut plutôt surex de 2 crans (voir American West d’Avedon).

    Les points 4 et 5 sont très intéressants car très spécifiques au portrait : la complicité avec le modèle et comment faire pour que la personne que l’on photographie ait envie de nous donner quelque chose. Personnellement ce sont ces derniers points que j’aurais bien aimé voir développés un peu plus, ne pratiquant que très peu le portrait.

    Mais bon, comme toutes les règles il faut les connaitre pour pouvoir les dépasser :)

  • http://www.nicolas-beaumont.fr Nicolas Beaumont

    Ouh la la que de bruit autour de ce papier !

    Pour répondre à rom1desbois et à benrouf sur la sur et sous exposition du fond; voici quelques précisions.
    Tout d’abord comment fait-on pour sous-exposer le fond, il faut qu’il y ait plus de lumière sur le sujet que sur le fond, par exemple en flashant à puissance modérée ou en utilisant la lumière ambiante comme un rayon de soleil ou la lumière d’un spot.
    Maintenant quid de la remarque très pertinante de benrouf ? Eh bien elle est juste également car on se trouve dans le cadre d’un fond blanc et dans ce cas les informations de votre cellule sont biaisées par la dominante blanche, le fait de sur-exp (par rapport aux indications de la cellule) permet de donner un vrai blanc et pas un truc gris.

    Concernant les différentes remarques de Romain je vais utiliser mon droit de réponse : Oui je suis mégalo et donc mes titres le sont aussi, par contre je ne suis pas grossier et donc mesure mes propos. Ce qui ne m’empêche pas de dire que je trouve particulièrement « étrange » de conseiller de lire un mode d’emploi d’appareil photo pour faire de bonnes photos ! Et je me permets de te faire remarquer, Romain, qu’en ce qui concerne la créativité et son éventuelle castration créative j’ai précisé la phrase suivante dans mon introduction :
    « Voici donc cinq points clés pour réussir un portrait “classique”. Nous ne parlons pas ici de portraits très créatifs avec une ambiance particulière. »

    A bon entendeur.

    PS : Merci de vos retours, ils sont enrichissants.

  • RefleXx

    Que j’aime à lire la réponse de Nicolas, qui avait parfaitement anticipé la réponse de son agresseur! Chapeau!
    Oui ces conseils sont efficaces, ils résument la partie typique du portrait, quant à la complicité entre le sujet et le photographe il faut s’entraîner !Après c’est sûr que la photographie ça ne s’apprend pas en lisant un manuel ou même en passant sa vie sur des forums, je pense que la meilleure méthode. c’est de prendre son appareil en mains!
    Romain => Joli algorithme, au moins on peut oser espérer que tu sois plus doué en mathématiques qu’en expression éloquente …

  • François Pseudo fotograf

    salut à tous,
    je viens de perdre 10minutes à lire cette page; c’est énorme !!
    entre l’article qui ne sert à rien (si ce n’est à faire du remplissage) et le niveau des commentaires : chapeau bas.
    je suis assez d’accord avec romain sur l’ensemble de son commentaire, même si c’est plutôt maladroit mais bon; fallait le dire, non ?
    si si, quand c’est à se caguer dessus, il FAUT le dire… et même si c’est un article d’un des rédacteurs du site. (avis perso : raison de plus)
    bref, tirelipinpon et tout le reste quand-même – on va pas se jeter par la fenêtre alors à vos appareils et cliquer à tout-va // vive le numérique et avant d’écrire quoi ce ce soit, potassez vos bescherelle : ça évite d’endommager la cornée des personnes sensibles à ce genre de détail.
    salut, françois

  • Snap

    Moi j’ai bien l’impression que « François Pseudo fotograf » n’est autre que le fameux « Faucher Romain » qui se cache derrière un pseudo pour s’apporter du soutien à lui même dans sa grande solitude.

    L’article est bien pour un débutant, en tout cas certainement plus utile pour TROUVER QUELQUES BASES POUR REALISER UN PORTRAIT. Chapitre que je n’ai pour ma part pas encore trouvé dans le manuel de mon APN….

  • François Pseudo fotograf

    salut SNAP,

    au risque de te décevoir, je ne suis pas romain f. perdu; mais c’est pas grave – c’est même bien pensé pour un fotographe !

    malgré tout, je souhaite faire part à l’équipe de bokeh.fr de mes encouragements, et je vous félicite pour votre liberté, d’expression et même éditorialiste; ben ouais, on vous démonte et vous, vous publiez !! chapeau.

    en revanche, je demeure d’accord avec ma première intervention à propos du contenu de l’article. et romain aussi a touché du doigt certaines incohérences et hérésie; et oui, la foto n’est en rien figée; encore moins son interprétation. il faut naturellement laisser les gens se faire une idée et non imposer une vérité. la beauté, l’émotion, les souvenirs personnels que certains clichés peuvent susciter restent uniques et personnels.
    tout au contraire, l’optique, les valeurs ouverture/temps d’expo, etc… ceux-ci ne changeront jamais (selon le support et le format).

    alors continuez à nous faire rêver, car c’est bien à ça que sert la foto. entre autre, oui !!!)
    bravo bokeh.fr – keep on rockin’ !!!

    f.

    ps: je pense que je vais me faire démonter, éh éh !!

  • http://nicolas.beaumont@gmail.com Nicolas Beaumont

    C’est fou, cet article fait encore couler de l’encre. Je n’avais pas vu tes commentaires de la fin de l’année François. Je me rappelle des mots de mes parents lorsque j’étais petit « Si tu n’aimes pas, n’en dégoute pas les autres. » Libre à toi (et à Romain) de ne pas partager le point de vue que j’expose. Je vais tout comme avec Romain, utiliser mon droit de réponse.

    Je retiens « cliquer à tout-va » et là encore je ne partage pas. Sous prétexte que le numérique permet de prendre des photos plus rapidement et surtout à un coût par image prise bien inférieur à l’argentique on devrait prendre des centaines, des milliers, des millions (plus ?) pour obtenir un bon portrait, c’est ça l’idée ? Les modèles vont se lasser … et les photographes aussi … Mais peut-être n’ai-je pas compris le fond du message; faut que je potasse mon Bled et mon Bescherelle.

    Nicolas.

  • Paul Drouillat

    C’est un portrait à lécrit que je veux!!!