L’hyperfocale : déterminez la zone de netteté

Par • 29 oct, 2007 • Catégorie: Tutoriaux

HyperfocaleQu’est ce que l’hyperfocale ?

Ce terme désigne la distance qui sépare l’objectif de la zone de netteté quand la mise au point est réglée sur l’infini pour une ouverture de diaphragme et une longueur de focale données. Ainsi, les sujets inscrits dans l’hyperfocale seront flous. A l’inverse, les sujets situés après cette distance seront nets.

  • A quoi cela sert ?

Dans certains cas, ajuster son objectif sur l’hyperfocale permet de s’affranchir de la mise au point. En effet, dans certaines situations, il est préférable de se concentrer sur le cadrage et l’exposition plutôt que sur la mise au point. Cela permet de gagner du temps sur des prises vues rapides à faire. La mise au point étant déjà reglée, on cadre, et on shoote.

L’hyperfocale donne également la profondeur de champs le plus grande. La zone de netteté sera grande. C’est idéal pour photographier un paysage.

  • Comment la calculer ?

Sur certains objectifs, l’hyperfocale est inscrite sur l’objectif pour une mise au point donnée. Mais cette option est rare sur les objectifs actuels.

Si vous n’avez pas cette indication, il faudra alors calculer la formule mathématique suivante :

Hyperfocale (mm) = (longueur focale*coef*longueur focale*coef) / (ouverture du diaphragme * cercle de confusion)

- le cercle de confusion est de 0.03 pour un appareil dont le capteur est un 24*36 (Canon 5D, Canon 1Ds, Nikon D3, …) et de 0.02 pour les APS-C. Visitez ce site pour choisir la valeur exacte en fonction de votre appareil.
Le coef. de La longueur focale est à ajuster pour les appareils photos APS-C et APS-H (coef. 1.6 ou 1.3, ou 1.5 ou même 2).

  • Exemple :

Prenons un appareil répondu : le 350D avec un objectif de 24mm et un coefficient d’équivalence 24×36 de 1.6 pour photographier un paysage. Avec une mise au point manuelle et réglée sur l’infini :

A f/11, l’hyperfocale sera égale à = (24*1.6*24*1.6)² / (11*0.019) = 7055 mm soit 7 mètres.

Cela signifie que le sujet sera net à partir de 7 mètres. Si vous placez un sujet (une personne par exemple) entre votre objectif et le paysage dans la zone focale, elle sera floue. Si vous la placez après cette zone, la personne sera nette.

  • Poursuivre plus loin

Définition sur Wikipédia
Liste des valeurs de cercle de confusion en fonction de votre appareil photo


Articles similaires

  • No Related Post

  • http://www.ghusse.com Ghusse

    Je ne suis pas sûr que le coefficient du capteur intervienne dans le calcul de l’hyperfocale. Tout simplement parce que la taille du capteur n’intervient pas dans la formule : c’est bien la focale et non son « équivalent ».
    On peut voir les choses différemment : sur un capteur « full frame », l’hyperfocale est f^2/(ouverture*cercle de confusion). Si on effectue un recadrage de la photo sous photoshop par exemple, les objets situés avant l’hyperfocale resteront flous ! La photo ne change pas de ce côté là.
    Et bien c’est exactement ce qui se passe avec un capteur APS-C : un recadrage.

    Le coefficient n’a qu’une valeur d’information auprès des photographes, pour permettre de comparer des objectifs utilisés en argentiques et ceux utilisés en APS-C.

    Sinon, il me semble que la formule est d’autant plus fausse que vous avez écrit (f*f)^2 alors que c’est f^2 OU f*f…

    Tout calcul fait, à 24mm f/11 on a 24*24/(11*0,019) = 2755mm soit 2,8 mètres.
    APS-C ou pas.

  • bokeh

    J’ai écrit :
    « (24*1.6*24*1.6)² / (11*0.019) = 7055 mm soit 7 mètres ».

    Et il fallait effectivement plutôt écrire :
    « (24*1.6*24*1.6) / (11*0.019) = 7055 mm soit 7 mètres ».

    en rapport à la formule citée plus haut.

    Par contre, j’ai différents sons de cloches pour l’histoire de la focale. Un coup le calcul est fait avec l’équivalent, un coup le calcul est fait sans.

  • http://www.ghusse.com Ghusse

    Je reste sur ma position concernant la focale :

    L’hyperfocale désigne la distance à partir de laquelle des objets seront nets si la mise au point est faite sur l’infini.

    Si on prend une photo avec un capteur full frame, à 24mm et f/11, les objets situés à plus de 2,7m seront nets.
    Si on recadre la photo sur photoshop, de manière à garder une photo 1,6 fois plus petite ; les objets nets dans la première le resteront dans la 2ème ! Donc les objets situés à plus de 2,7m seront nets.

    Si on prend un capteur APS-C, cela revient à recadrer la photo (cela peut influencer le cercle de confusion mais c’est une autre histoire). Donc la distance hyperfocale ne change pas. Sur et certain.

  • bokeh

    Pas si sur !
    Sur ce post http://www.eos-numerique.com/forums/f10/350d-vs-5d-en-images-54861/ qui compare un full frame et un aps-c, la différence d’image n’est pas que 1.6. D’autres éléments sont à prendre en compte.

    Dans son mode de calcul Virusphoto, portail photographique connu, indique le même calcul que le mien: http://www.virusphoto.com/2900-methode-simple-pour-calculer-et-utiliser-lhyperfocale.html

  • http://www.ghusse.com Ghusse

    Archi complètement sûr.
    Le « facteur de conversion » n’a aucune justification optique, en terme de focale. Ce n’est qu’un indicateur pour les photographes, pour le cadrage.
    C’est un indicateur faux, puisqu’avec un 350D et un objectif à 18mm, on obtient le même cadrage qu’un 5D avec un 28mm. Le cadrage est identique, par contre la profondeur de champ n’est pas la même ! Sur et certain !

    Concernant le post sur eos-numérique, je l’ai suivi et la conclusion c’est que l’auteur a dû se tromper dans son recadrage ou au moment de la prise de vue.

    Pour virusphoto, je veux bien en discuter avec l’auteur du billet mais un seul problème à la fois.

    Si vous voulez, on peut organiser une petite expérience pour tenter de trouver de quelle formule s’approche le plus la réalité.

  • bokeh

    On est d’accord sur la profondeur de champ ;-)

    Pour l’expérience, on peut toujours essayer de la faire. Mais j’ai pas de 24×36 à ma disposition.

    Existe t-il une réelle différence entre ma formule et votre formule qui ne tient pas compte du coef. ?

  • http://www.ghusse.com/photo/pourquoi-je-vous-parle-dhyperfocale_405/ Ghusse’s » Pourquoi je vous parle d’hyperfocale

    […] que je suis tombé sur ce billet sur le blog de bokeh qui explique aussi tout sur l’hyperfocale. Enfin, tout sauf que la […]

  • http://www.ghusse.com Ghusse

    Oui, vous trouvez 7m et je trouve 2,2m pour un 24mm à f/11.
    Si vous êtes d’accord sur la profondeur de champ, je ne vois pas pourquoi vous ne l’êtes pas sur l’hyperfocale. Vu que la distance hyperfocale, c’est justement la distance à partir de laquelle un objet sera net si on fait la mise au point sur l’infini…

  • herisson26

    À mon humble avis, hyperfocale et profondeur de champ, c’est exactement la même chose. L’hyperfocale est simplement la profondeur de champ à l’infini.

    Maintenant, je vais juste prendre ma référence habituelle : http://www.dofmaster.com/dofjs.html , qui me dit qu’un 24 mm (focale réelle) sur un 350D (enfin, un Digital Rebel XT, c’est un site américain) à f/11 a une hyperfocale de 2,7 m.

    En tout état de cause, l’hyperfocale dépend de la façon dont se crée l’image (au sens optique du terme), laquelle dépend de la focale de l’objectif employé uniquement. Le fait qu’elle soit capturée par un capteur de Hasselblad H3D ou de Canon A70 n’y change rien : à focale égale, l’image se formera à la même distance du centre optique et, si on met un capteur à une autre distance, la confusion des rayons sera la même. Le capteur (ou plus exactement, d’ailleurs, la taille et l’écartement des photodiodes) joue sur le cercle de confusion, ce qui explique les variations à objectif égal ; mais l’hyperfocale est, basiquement, une donnée de l’objectif, pas du capteur.

    Et ce qui fait que l’hyperfocale d’un compact est nettement inférieure, à focale équivalente égale, à celle d’un reflex (phénomène connu notamment de ceux qui auront essayé de faire du portrait avec un compact : bien souvent, l’horizon est net !), c’est que la focale réelle est quatre à six fois plus courte.

  • bokeh

    Ouch !

    Quelle explication technique !
    Je pensais pas avoir autant de détail technique :-)

    Je vais faire des recherches afin de voir quel est le bon calcul.

    Je corrigerai mon post en fonction.

    En tout cas, j’apprécie vos commentaires très interessant ;-)

  • http://jmk-photos.fr jmk

    Après quelques recherches, je pense comme Glusse que le coefficient multiplicateur du capteur n’intervient pas !

    Donc : H = F²/(f*c)

    H = Hyperfocale en mm
    F = Focale
    f = ouverture (diaphragme)
    c = cercle de confusion

  • http://bokeh.fr/blog/articles/calculs-de-profondeur-de-champ/ Bokeh.fr, site d’expression photographique » Articles » Calculs de profondeur de champ

    […] A cela, la calculette nous donne l’hyperfocale qui je le rappelle est la distance à partir de laquelle la profondeur de champ est totale quand la mise au point est réglée sur l’infini. (cf. article) […]

  • Gilou

    Bonjour,
    très interessant tous ces articles mais là, j’ai été endui de tout plein de confusion (comme dirait l’autre)….
    Juste pour le fun:

  • http://www.bokeh.fr bokeh

    C’est à dire ?

  • Gilou

    Bonjour,
    très interessant tous ces articles mais là, j’ai été endui de tout plein de confusion (comme dirait l’autre)….
    Juste pour le fun:
    – site que vous citez – http://www.dofmaster.com/faq.html : « Always use the ACTUAL focal length when calculating depth of field.[…] DO NOT use the 35mm equivalent focal length for depth of field calculations. » => on dirait que c’est clair.
    – en fait je ne suis pas tout à fait d’accord avec Ghusse: en réalité le coefficient du capteur intervient puisqu’il se retrouve dans le cercle de confusion (35mm ->20 en APS Nikon ie. 35/1.5, et 1.5=c…magique non…!), propre au boitier et non plus à l’objectif. Je pense qu’en retournant sur le site de DOF, il y a les explications techniques à cela, mais pour faire simple, je comprends que le flou arrive avec un capteur plus petit car on fait finalement un agrandissement de l’image au final (et donc ce qui paraissait net, devient flou) [note: je ne suis quand même pas sûr de ça complètement…]
    Bonne journée (et merci à l’auteur de ce site!)

  • http://www.bokeh.fr bokeh

    Ok, merci d’avoir développé !

  • Michel

    Bonjour,

    pour un néophyte comme moi, pourriez-vous alors m’indiquer en mots clair comment prendre une photographie avec un 35 mm sur avec une focal de 8 mm sur un pentax k10D (capteur 23.5*15.7) ? merci beaucoup

  • http://www.bokeh.fr bokeh

    Il s’agit ici de calculer l’hyperfocale.

  • http://bokeh.fr/blog/articles/revivez-les-moments-de-largentique-avec-votre-reflex-numerique/ Articles » Revivez les moments de l’argentique avec votre reflex numérique

    […] pour les plus ambitieux, vous pouvez pousser le vice à ne shooter qu’avec l’hyperfocale dont je vous rappelle la définition dans ce billet. […]

  • MisterGoupil

    Ce que je comprends de l’hyperfocale : la formule permet de donner la distance, à régler sur l’objectif, pour laquelle la zone de netteté sera la plus importante depuis l’hyperfocale divisée par 2 jusqu’à l’infini.

    Il ne faut donc pas régler sur l’infini comme dit plus haut (cf. article) Mais bien sur le résultat de la fameuse formule.
    Ex si HF=3m la netteté ira de 1,5m à l’infini. A condition de faire le focus sur 3m

    Sommes nous d’accord?

  • MisterGoupil

    Par ailleurs je pense que le coeff. multiplicateur ne doit pas être dans la formule car c’est la valeur du cercle de confusion qui intègre cette différence.

    Exemples : CdC Nikon : 0,03 /1,5 = 0,020 ou CdC Canon : 0,03 / 1.6= 0,019 ;-)

  • MisterGoupil

    En réglant le focus sur l’infini, la PdC sera donc limitée depuis la distance hyperfocale jusqu’à l’infini.
    On perd donc la moitié de la distance hyperfocale en PdC.

    Donc en reprenant mon exemple plus haut, si réglé sur l’infini, la PDC ira de 3m à l’infini. On perd donc ici 1,5m de PDC.

  • http://www.emmanuelgeorjon.com/lhyperfocale-2730/ L’hyperfocale | Emmanuel GEORJON

    […] Déterminer la zone de netteté avec l’hyperfocale sur Bokeh.fr. […]

  • Ajgad

    bonjour, J’aimerai faire quelque précision. Il y a énormément d’erreurs sur cette page. En premier concernant le tuto : « la distance qui sépare l’objectif de la zone de netteté quand la mise au point est réglée sur l’infini  » => Faux, l’hyperfocale est la distance de mise au point à faire pour optimiser le « premier point » net lorsque le « dernier point » net est pile sur l’infinie. Ensuite : « les sujets inscrits dans l’hyperfocale » L’hyperfocale est un seule est unique PLAN. Tous les sujets avant ce plan seront effectivement flou. Concernant le cercle de confusion (c’est en le cherchant pour le 5d que je suis tombé sur cette page), a l’époque de l’argentique, il dépend de la taille des grains sur une surface photosensible. Aujourd’hui avec les capteurs c’est le bordel car tous fabrique des capteurs différent. Mais à l’époque en 24×36 il était de 0.03 et visiblement cela n’a pas changé beaucoup. Concernant le coef du capteur, en parler c’est être un gros con qui n’a rien à faire dans la photo (sauf pour aprendre). Avant les numérique en argentique il y avait le 24x36mm, 6x6cm, 10x12cm et j’en passe mais on ne s’amusez pas à tous ramener au 24×36. Dernière chose misterGoupil à raison, le but de l’hyperfocal est d’optimiser la profondeur de champs. Metre la mise au point sur l’infinie ce n’est pas faire l’hyperfocal, cela n’a pas de nom.
    Bokeh avant de donner des conseils prend des cours.